Vous êtes ici

Portrait du mois de Juillet : Kiyou SAMA

Tags: 
26 juillet 2017

Bonjour, Pouvez-vous vous présenter et revenir sur les grandes étapes de votre parcours professionnel ? 

Je suis Kiyou SAMA, entrepreneur en informatique et passionné du numérique. Avec plus de 7 ans dans la vie active à travers des petits boulots et initiatives, j'ai intégré la cellule de Recherche et Développement du progiciel MCNP actuellement exploité par l'ESMC SARL-U au TOGO. Les expériences acquises m'ont permis de créer une entreprise SKEGroup SARL-U qui fournit des prestations aux entreprises dans le domaine de l'informatique et communication digitale. Afin de favoriser l’accès aux TIC auprès des couches défavorisées, j'ai initié avec quelques amis une association TIC pour Tous. Mon projet qui me tient le plus à cœur et pour lequel j'ai constitué une seconde entreprise ZOVU Corporation SARL est la mise en place d'une plateforme d'organisation et de gestion des activités académiques dénommée ZOVU. Pour financer mes entreprises et les rendre pérennes, j’interviens dans trois entreprises togolaises en tant que consultant en développement et gestionnaire de projets numériques.

Que pensez-vous de la place que doit occuper le numérique dans l’éducation ? 

Le numérique aujourd’hui, qu’on le veuille ou pas, est le principal moteur de développement et de croissance du monde. L’éducation reste de loin son carburant le plus écolo et dont l’abondance n’est plus à démontrer. A cet effet, le numérique doit tenir l’éducation à bras le corps pour son émancipation. Dans nos pays africains, c’est une grande opportunité à ne pas rater vu le mauvais départ pris après les indépendances pour faire d’eux des nations émergentes à l’instar des dragons d’Asie et de l’Amérique du Sud.

Et si vous nous parliez un peu de la plateforme ZOVU. D’où vous est venue l’idée de créer cette plateforme ? Quelles ont été vos principales missions et réalisations et où en êtes-vous actuellement ?

La plateforme ZOVU, plateforme d’organisation et de gestion mutualisée des activités académiques, exploitée par ZOVU Corporation, est une plateforme logiciel tripartite (avec une version mobile, web et desktop) qui permet aux élèves d'avoir accès à une banque de données didactiques facilitant la recherche, de recourir aux conseils en orientations pour un cursus réussi,  de s'inscrire dans des clubs d'activités sportives, culturelles, artisanales et autres pour leur initiation à d'autres activités. Elle permet également aux établissements de gérer la vie scolaire (inscription, présence en classe, suivi scolaire) en interaction avec les enseignants, les surveillants et les tuteurs des apprenants ; aux bibliothèques, librairies et autres d’être plus proches des apprenants. Elle favorise enfin la mise en place d’une communauté d’acteurs œuvrant pour l’émancipation de l’éducation dénommée Communauté #Assah.

L’idée de ZOVU est née d’une petite anecdote. C’était en 2012 lorsque j’avais rendu visite à un de mes oncles, j’ai rencontré sa fille, ma cousine qui m’a demandé de lui trouver des épreuves et documents de Première D du Collège Chaminade, puisqu’elle savait que c’était l’établissement scolaire dans lequel j’ai eu mon Bac D. Je lui ai promis que je lui en trouverai, mais jusqu'à la fin de l’année je n’ai pas pu trouver une seule épreuve et malheureusement elle avait échoué à son examen ce qui m’a personnellement fait mal car n’ayant pas pu trouver des documents pour elle. C’est ainsi qu’étant entrepreneur en informatique j’ai réfléchi a un moyen pour trouver une solution efficace à ce problème que beaucoup d’apprenants affrontent dans leur quotidien. Chemin faisant j’ai pensé à une solution qui va pouvoir être une panacée aux différents problèmes de tous les acteurs du monde éducatif, notamment, le manque d’orientation scolaire, d’accès aux livres, d’accès aux activités périscolaires, de niveau de plus en plus bas des élèves etc… 

La plateforme est en production et compte à ce jour près de 500 utilisateurs au Togo. Le partenariat avec les établissements scolaires au Togo est signé avec 10 écoles. Des démarches ont été effectuées vers les ministères en charge de l’Education qui ont loué l'initiative et nous ont assurés leurs soutiens moral et technique.

Qu’est-ce qui fait la particularité de la plateforme ZOVU ?

La particularité de la plateforme ZOVU est qu'elle propose des contenus locaux pour répondre aux besoins de ses utilisateurs dans leurs localités. En outre, ZOVU regroupe sur sa plateforme tous les acteurs du monde éducatif en permettant à chacun de jouer sa partition pour de meilleurs résultats.

Est-ce qu'on peut dire que les ressources de la plateforme ZOVU sont des ressources éducatives libres (REL) ?

Les ressources de la plateforme ZOVU ne sont en aucune façon la propriété de ZOVU Corporation ni des ressources éducatives libres. Elles appartiennent à ceux qui les ont produites et mises en ligne.

Avez-vous entendu parler du méta-portail de ressources IDNEUF ? Si oui, quel lien feriez-vous entre celle-ci et la plateforme ZOVU ?

Oui, bien-sûr. C’est une initiative des ministres francophones de l’enseignement supérieur à saluer et à encourager. Lorsque ZOVU sera à l’étape du niveau supérieur, des liens seront intégrés à nos plateformes (mobile et web) pour accéder directement à la plateforme IDNEUF pour avoir plus de contenus.

Que pensez-vous de l’évolution de l’usage du numérique dans l’enseignement au Togo et en Afrique de façon générale ? Quelles sont les perspectives pour le futur ?

L’usage du numérique dans l’enseignement au Togo pour l’heure est encore à un niveau embryonnaire. Néanmoins les Ministères togolais de l’Economie numérique et ceux en charge de l’Education, en initiant le projet ENT (Environnement Numérique de Travail), œuvrent  pour que les résultats dans les années à venir soient positifs. Mais il faut qu'ils associent le secteur privé et surtout les startups à converger les forces et idées pour que le numérique se démocratise sur toute l’étendue du territoire dans l’enseignement.

En Afrique, le constat général est que les pays anglophones sont très en avance dans le domaine du numérique dans l’enseignement par rapport aux pays Francophones. Cela confirme leur avance sur nous en matière de développement, mais rien n'est encore tard si on rectifie le tir dès maintenant. Les perspectives seront bonnes et rassurantes si les politiques des pays francophones se mettent aux diapasons du numérique, ce qui semble être le cas au Togo.

Un dernier mot ?

Mes remerciements à l’IFIC et à son équipe pour l’opportunité qu’ils ont donnée à ma modeste personne et surtout à la plateforme ZOVU qui, aujourd’hui, n’a besoin que d’une bonne visibilité et de soutiens surtout matériels pour offrir à ses utilisateurs, un outil qui va changer leur façon d’apprendre et pour faire de la langue française une langue de référence dans le monde.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour plus d’information :  @ZOVUOfficiel, Email : info@zovutogo.com/zovutogo@gmail.com

Projets IFIC

décembre 2017

lun mar mer jeu ven sam dim
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31